Séminaire CeSCuP - Parentalité et abandon volontaire d’enfants en Haïti : une compatibilité impensée (mardi 28/05/19, 12:30)

Parentalité et abandon volontaire d’enfants en Haïti : une compatibilité impensée Raynold Billy (Université Libre de Bruxelles) Abstract: La pratique de l’abandon volontaire d’enfants est le plus souvent analysée comme étant un mécanisme de rejet de l’enfant symbolisant pour ses parents biologiques un objet de haine, de douleur et d’impensable.

Start

28 May 2019 - 12 h 30 min

End

28 May 2019 - 14 h 00 min

Address

  View map

Categories

Departement Seminar

Parentalité et abandon volontaire d’enfants en Haïti : une compatibilité impensée

Raynold Billy (Université Libre de Bruxelles)

Abstract: La pratique de l’abandon volontaire d’enfants est le plus souvent analysée comme étant un mécanisme de rejet de l’enfant symbolisant pour ses parents biologiques un objet de haine, de douleur et d’impensable. Cette pratique que Cohier-Rahban (2009) considère comme le premier acte dans le processus d’adoption, est alors envisagée comme un refus ou une négation de la parentalité favorisant l’émergence de nouvelles formes de parentalité, notamment la parentalité adoptive. Du point de vue de cette littérature, abandon d’enfants et parentalité se présentent ainsi comme deux processus séparés et incompatibles.   Dans cet article, nous interrogeons cette incompatibilité posée au regard du contexte social hostile d’Haïti. Pour ce faire, nous avons fait le choix de retrouver et de donner la parole à des parents haïtiens qui ont donné leur enfant en adoption internationale. Notre objectif était de saisir le sens, les fondements et les retombées psychosociales de leur décision d’abandon et de rendre compte de leurs représentations de ces enfants qu’ils ont abandonnés. L’élucidation de ces différents aspects de ce processus décisionnel pourrait par ailleurs nous permettre de rendre intelligible le lien existant entre cette pratique sociale et la parentalité dans le contexte socio-culturel d’Haïti.

 

Cette étude a été menée à partir d’une approche qualitative fondée sur une position éthique qui pose l’individu humain comme un être de parole, comme producteur de sens, comme sujet ayant la capacité de mettre des mots sur son vécu, d’expliciter sa propre situation (Giust-Desprairies, 2009 ; De Gaulejac et al., 2013). Le corpus de données analysé est constitué de quinze entretiens compréhensifs réalisés avec des parents haïtiens ayant abandonné un enfant. Nous avons soumis le matériau collecté à une analyse de contenu thématique itérative (Paillé & Mucchielli, 2016 ; Glaser & Strauss, 2017).
L’analyse des résultats nous ont conduit à plusieurs constats qui montrent que la pratique de l’abandon volontaire d’enfants comme rupture objective des liens parentaux d’origine, constitue une issue de secours, une modalité d’expression dramatique d’une parentalité « impassée » découlant de la fragilisation des conditions d’existence des parents haïtiens évoluant au sein des milieux sociaux précarisés du pays. Nous avons tout d’abord constaté qu’au lieu d’être désinvesti, l’enfant abandonné est surinvesti, il est investi d’une mission salvatrice : devenir le sauveur de ceux qui l’ont sauvé.  Le récit de son abandon lui attribue ainsi un statut identique à celui de Moïse, prophète et libérateur d’Israël d’après la Bible. Les motifs repérés dans le discours des participants relèvent que la décision d’abandon est un projet parental qui prend le sens d’un confiage et non d’un abandon. La pratique de confiage est en effet un mécanisme culturel de transfert d’enfant qui n’annule pas les liens primaires tissés autour de l’enfant et qui conçoit la famille d’accueil ou la famille adoptive comme une « famille en plus ». La décision d’abandon peut être ainsi interprétée comme étant une demande de solidarité internationale autour de l’enfant interrogeant la dimension plénière de l’adoption internationale.

MORE DETAIL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Research

Atero voluptatum ptatum eos et accusamus et iusto

Engage

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus

Commitment

Ptatum eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus

Innovation

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem

CONTACT

Université Libre de Bruxelles
50 Avenue Franklin Roosevelt CP122
B-1050 Bruxelles, Belgium
Secrétaire: Luce Vercammen
Phone: +32 (2) 650 4643 Fax: +32 (2) 650 4045