Departmental Seminar - Celia Blanchet

Effets de l’identité sociale sur la mémoire transactive et les performances collectives De plus en plus d’organisations s’appuient sur le travail en équipe et font face au défi suivant : encourager le travail collaboratif en favorisant le partage et la reconnaissance des expertises entre les membres d’un groupe. En effet, l’efficacité

Start

19 December 2017 - 12 h 30 min

End

19 December 2017 - 14 h 00 min

Address

30 Avenue Antoine Depage - 1050 Brussels (Room DC8.322 - 8th floor, Building D, Campus Solbosch of the Faculty of Psychology and Educational Sciences - Université Libre de Bruxelles)   View map

Categories

Departement Seminar

Effets de l’identité sociale sur la mémoire transactive et les performances collectives

De plus en plus d’organisations s’appuient sur le travail en équipe et font face au défi suivant : encourager le travail collaboratif en favorisant le partage et la reconnaissance des expertises entre les membres d’un groupe. En effet, l’efficacité d’une équipe passe par le développement d’un modèle mental partagé par l’ensemble de ses membres sur « qui sait quoi » dans le groupe (i.e., mémoire transactive). Elle dépend également de la construction d’une identité sociale de groupe. Pourtant, bien que ces deux processus aient des effets bénéfiques sur les performances groupales, ils reposent sur deux mécanismes conflictuels : l’uniformisation intragroupe pour l’identité sociale et la spécialisation des expertises pour la mémoire transactive. Toutefois, à ce jour, aucune étude n’a examiné le rôle de la saillance d’une identité sociale sur le développement de la mémoire transactive et ses retombées sur les performances collectives. Notre objectif était donc d’examiner en situation expérimentale l’effet de l’identité sociale sur la performance groupale, en interrogeant le rôle médiationnel de la mémoire transactive. 43 groupes de trois étudiants devaient travailler collaborativement à une tâche d’assemblage. La saillance de l’identité sociale chez les membres d’un groupe était opérationnalisée en s’appuyant sur le paradigme des groupes minimaux (avec port d’un vêtement de même couleur) et la mise en comparaison intergroupe. Les résultats indiquent que la saillance de l’identité sociale limite la performance collective, en raison d’une difficulté à développer une mémoire transactive. Plus spécifiquement, l’identité sociale inhibe la spécialisation des expertises au sein du groupe. Ces résultats seront discutés au regard des travaux sur l’identité sociale et la mémoire transactive.

***

** Dr. Célia Blanchet est post-doctorante au Centre Emile Bernheim (Université libre de Bruxelles) et membre associé du LP3C (Laboratoire de Psychologie : Cognition, Communication, Comportement à l’Université Rennes 2).

MORE DETAIL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Research

Atero voluptatum ptatum eos et accusamus et iusto

Engage

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus

Commitment

Ptatum eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus

Innovation

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem

CONTACT

Université Libre de Bruxelles
50 Avenue Franklin Roosevelt CP122
B-1050 Bruxelles, Belgium
Secrétaire: Luce Vercammen
Phone: +32 (2) 650 4643 Fax: +32 (2) 650 4045