« Alcoolique et… » : Une approche par multicatégorisation pour prévenir la stigmatisation et la déshumanisation des personnes présentant un trouble de l’usage de l’alcool

« Alcoolique et… » : Une approche par multicatégorisation pour prévenir la stigmatisation et la déshumanisation des personnes présentant un trouble de l’usage de l’alcool Dr. Jessica Mange (Maîtresse de Conférences à l'Université de Caen Normandie) Abstract. Les personnes souffrant de troubles liés à la consommation d'alcool (TUAL) sont généralement victimes de

Start

15 March 2022 - 12 h 30 min

End

15 March 2022 - 14 h 00 min

Address

50 avenue Franklin Roosevelt, Unité de Psychologie Sociale CP122. Campus du Solbosch, bâtiment D, 8e étage, salle de séminaire (DC8.322).   View map

Categories

Departement Seminar

« Alcoolique et… » : Une approche par multicatégorisation pour prévenir la stigmatisation et la déshumanisation des personnes présentant un trouble de l’usage de l’alcool

Dr. Jessica Mange (Maîtresse de Conférences à l’Université de Caen Normandie)

Abstract. Les personnes souffrant de troubles liés à la consommation d’alcool (TUAL) sont généralement victimes de stigmatisation sociale1 2 jusqu’à parfois subir un processus de déshumanisation3,  ce qui dans les deux cas peut constituer une entrave à leur parcours de soin. En effet, la prise en charge des personnes TUAL nécessite à la fois qu’elles reconnaissent leur trouble, tout en évitant qu’elles en subissent et en internalisent la stigmatisation. La stratégie de multicatégorisation (i.e. présentation d’un individu stigmatisé par le biais de plusieurs catégories, incluant la catégorie stigmatisante), qui a prouvé son efficacité dans le champ des préjugés4, peut répondre à cette double injonction.

Ainsi, le programme ALCOPREJ (Alcool et Préjugés) a deux objectifs. D’une part, il teste l’efficacité de la multicatégorisation appliquée à la prévention de la déshumanisation des personnes TUAL (Etude pilote et Etudes, 1, 2, et 3) et vise à définir les conditions qui en optimisent les effets en termes de nombre minimum et optimal (Etude 1), de valence (Etude 2) et de contenu (Etude 3) de catégories.

Les implications théoriques et pratiques des premiers résultats du programme seront discutées.

La présentation se déroulera en présentiel ainsi qu’en ligne, via ce lien.

 

Références

  1. Schomerus G, Corrigan PW, Klauer T, Kuwert P, Freyberger HJ, Lucht M. Self-stigma in alcohol dependence: Consequences for drinking-refusal self-efficacy. Drug and Alcohol Dependence. 2011;114(1):12-17. doi:10.1016/j.drugalcdep.2010.08.013
  2. Kilian C, Manthey J, Carr S, et al. Stigmatization of people with alcohol use disorders: An updated systematic review of population studies. Alcohol Clin Exp Res. 2021;45(5):899-911. doi:10.1111/acer.14598
  3. Fontesse S, Demoulin S, Stinglhamber F, Maurage P. Dehumanization of psychiatric patients: Experimental and clinical implications in severe alcohol-use disorders. Addictive Behaviors. 2019;89:216-223. doi:10.1016/j.addbeh.2018.08.041
  4. Crisp RJ, Hewstone M. Multiple Social Categorization. In: Advances in Experimental Social Psychology. Vol 39. Elsevier; 2007:163-254. doi:10.1016/S0065-2601(06)39004-1
  5. Parker LR, Monteith MJ, South SC. Dehumanization, prejudice, and social policy beliefs concerning people with developmental disabilities. Group Processes & Intergroup Relations. Published online December 21, 2018:136843021880989. doi:10.1177/1368430218809891

MORE DETAIL

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CONTACT

Université Libre de Bruxelles
50 Avenue Franklin Roosevelt CP122
B-1050 Bruxelles, Belgium
Secrétaire: Luce Vercammen
Phone: +32 (2) 650 4643 Fax: +32 (2) 650 4045